Il n’y a pas que les cerveaux qui se développent entre les murs de HEC Montréal. Au fil des rencontres, il arrive aussi parfois que l’École devienne le théâtre de grandes histoires d’amour…

D’AMOUR ET D’INTENSITÉ

Il est né au Liban, elle, dans le nord de l’Ontario. De prime abord, il y avait donc peu de chances pour que les destinées de Ramzi Mansour (MBA 2011) et Mélissa Léveillé (MBA 2011) se croisent un jour. Pourtant, le MBA de quatorze mois qu’ils ont suivi allait non seulement changer leur destin professionnel, mais aussi amoureux. « Nous sommes d’abord devenus amis. Puis, il y a eu les 5 à 7. Je ne m’attendais pas à trouver quelqu’un d’aussi extraordinaire. Depuis, elle est devenue ma femme, ma meilleure amie et ma partenaire », explique Ramzi Mansour.

Depuis dix ans, Mélissa Léveillé et Ramzi Manzour forment un duo en affaires comme en amour. Installés au Liban, ils s’appliquent à voir grandir tant leurs deux enfants, Stella et Jude, que… cinq entreprises familiales!

Aujourd’hui, le couple vit au Liban, où il gère les cinq entreprises de la famille de Ramzi. Mélissa souligne que la décision d’y déménager aurait sûrement été plus difficile à prendre s’ils n’avaient pas d’abord connu l’intensité du MBA. « Nous étions ensemble 24 heures sur 24. Après le volet théorique, il y a aussi eu l’échange d’étudiants en France. Deux mois au cours desquels nous nous sommes mieux connus. Nous survivions ensemble, mais nous avions aussi du plaisir à le faire », se remémore-t-elle.
Parents de Stella et Jude, le couple, qui célèbre cette année ses dix ans, souhaite revenir s’établir au Canada. Dans combien de temps ? Cela reste à voir. Pour l’instant, ils continuent de former un solide duo.

L’AMOUR AU TEMPS DES 5 À 7

Christine Bertrand (M. Sc. Gouvernance 2004) et Solime Gaboriault (M. Sc. Management 2004) sont ensemble depuis leur passage à HEC Montréal, il y a 17 ans. Dans leur cercle d’amis, ils ne sont toutefois pas l’exception. Selon eux, la raison est simple : « L’université est l’endroit idéal pour se créer un réseau social avec des gens qui ont les mêmes intérêts que soi et – qui sait ? – pour rencontrer l’amour. Nous connaissons beaucoup de couples qui se sont ainsi formés », témoignent-ils.

Solime Gaboriault et Christine Bertrand

Lorsqu’ils ont amorcé leur maîtrise, Solime Gaboriault et Christine Bertrand étaient loin de se douter qu’ils allaient y rencontrer LE partenaire de leur vie. Trois enfants, cinq start-ups et 17 ans plus tard, ils en sont désormais convaincus !

Dans leur cas, tout a commencé dans un cours en management. « C’est là que j’ai croisé Solime pour la première fois, mais il ne m’a même pas remarquée », ironise Christine. Le destin n’avait toutefois pas dit son dernier mot. Coïncidence, les deux s’impliquaient dans leur association étudiante respective et participaient à différentes activités comme des 5 à 7. Cette fois, c’est Solime qui n’a eu d’yeux que pour elle. « Une amie m’avait parlé d’elle en des termes très élogieux », se souvient Solime. Sept mois plus tard, ils emménageaient ensemble. Une décision qu’ils n’ont jamais regrettée, d’autant qu’elle leur a permis de se motiver mutuellement pour rédiger leur mémoire.
Encore amoureux, le couple a aujourd’hui trois enfants. « On est tellement chanceux de s’être trouvés ! Nos valeurs sont les mêmes et nous partageons les mêmes aspirations. » ∙

Photos : gracieuseté de Mélissa Léveillé, Ramzi Mansour, Christine Bertrand et Solime Gaboriault.

Pub 50e MBA

Pub 50e MBA