Motivés par la volonté d’améliorer le sort des gens, ces entrepreneurs s’investissent en santé, un domaine où le besoin d’innover est criant. Santé mentale, pédiatrie et saines habitudes alimentaires sont les trois champs d’expertise qu’ils ont choisis.

MARC-OLIVIER SCHÜLE

MARC-OLIVIER SCHÜLE
(entrePrism 2018 et Accélérateur Banque
Nationale – HEC Montréal 2018)
33 ans, cofondateur et PDG, Myelin
POUR MIEUX COMPRENDRE L’AUTISME

MyelinCe doctorant en psychoéducation et son équipe ont créé une plateforme d’information sur l’autisme destinée aux patients, aux familles et aux intervenants. « La santé mentale est un domaine où les besoins sont énormes. Comme je suis spécialisé en transfert de connaissances, j’y ai vu une grande opportunité. » Selon cet expert, 70 % des interventions en santé mentale ne seraient pas optimales et pourraient être améliorées si on faisait mieux circuler l’information.
En 2019, Myelin a notamment été récompensée par l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation du Québec (ADRIQ) et par la Fédération québécoise de l’autisme (FQA). Pour Marc Olivier Schüle, « ces distinctions reconnaissent la qualité d’un projet et nous aident à gagner la confiance des gens. Un prix comme celui de la FQA nous confirme que, du point de vue des utilisateurs, nous répondons à un réel besoin ».
Myelin souhaite appliquer ce modèle d’intervention à d’autres problématiques telles que l’hyperactivité, les troubles de comportement ou encore l’Alzheimer. « Il faudra faire des choix stratégiques. C’est très tentant, au début, de vouloir tout changer. Mais il s’agit du bien-être et de la sécurité de plusieurs personnes; il y a donc une grande responsabilité éthique derrière chaque décision. »

myelin.solutions

RISLAINE BENKELFAT

RISLAINE BENKELFAT
(MBA 2018)
35 ans, directrice générale et cofondatrice, DocTocToc
UNE CLINIQUE MOBILE POUR LES 0-5 ANS

Doc Toc TocMalgré des horaires surchargés, des cycles de garde qui laissent peu de répit et des cliniques qui débordent, certains médecins trouvent le temps d’en faire plus. C’est le cas de la pédiatre Rislaine Benkelfat, qui planche avec Jean-Philippe Couture (MBA 2018) sur DocTocToc (anciennement MobiClinique), un organisme sans but lucratif qui offre des services médicaux et psychosociaux aux enfants vulnérables qui n’y ont pas accès. « En travaillant à l’urgence, j’ai rencontré des familles pour qui l’accessibilité à des services de santé était très difficile. J’ai souhaité les aider et le MBA m’a fourni la structure et les outils nécessaires pour démarrer ce projet. »
Sous forme de clinique pédiatrique mobile, une première à Montréal, DocTocToc sera installée à bord d’un véhicule 100 % électrique qui sillonnera les quartiers défavorisés de la métropole pour offrir des soins médicaux aux enfants de 0 à 5 ans. « Plus les enfants sont pauvres et issus de milieux vulnérables, moins bonne est leur santé. Or, on sait qu’agir tôt sur les déterminants sociaux de la santé peut faire toute la différence. »
Selon le financement obtenu, le projet devrait être lancé en septembre 2020. « Nous prévoyons étendre nos services à toute l’île de Montréal. Cette formule pourrait aussi être déployée pour d’autres types de populations, notamment les personnes âgées. »

MÉRIANE LABRIE

MÉRIANE LABRIE
(DESS Communication-marketing 2002)
42 ans, fondatrice, Madame Labriski
CHANGER LE MONDE, UNE GALETTE À LA FOIS

Madame LabriskiEn 2014, Mériane Labrie fonde 21 grammes, une agence d’idéation spécialisée en ADN de marque. Puis, d’une simple question naît l’autre grand projet de l’entrepreneure et marathonienne : « Pendant la course et les entraînements, je cherchais une façon saine de m’alimenter. Existait-il une façon de sucrer qui allait être aussi bonne au goût que pour la santé ? »
Elle découvre ensuite la purée de dattes et en moins de deux, elle crée sa marque – Madame Labriski –, lance un blogue, rédige un livre de recettes et élabore une gamme de produits faits à base de purée de dattes. L’objectif ? « Cuisiner sans sucre raffiné et sans matières grasses, afin de créer des recettes 100 % santé qui procurent du plaisir. »
Aujourd’hui, elle gère la croissance rapide de son entreprise à la fois en publicité et dans l’industrie alimentaire avec ses conférences, des vidéos, l’édition et l’organisation d’événements. « Comme je ne viens pas d’une famille d’entrepreneurs, une grande partie de mon apprentissage se fait de manière autodidacte et intuitive. »
En novembre 2019, l’auteure des best-sellers québécois Ces galettes dont tout le monde parle et Bye-bye sucre raffiné, vendus à plus de 200 000 exemplaires, a reçu le prix Femmes d’affaires du Québec dans la catégorie « Nouvelle entrepreneure ». La même année, la Chambre de commerce et d’industrie de Québec lui remettait aussi celui d’Entrepreneure visionnaire de l’année – Trophées Vision. Deux prestigieuses récompenses qui lui confirment que son intuition l’a menée exactement au bon endroit !

madamelabriski.com

Photos: gracieuseté de nos diplômés.