Le 30 juin prochain, je quitterai mes fonctions de directeur de HEC Montréal. L’heure de la rétrospection est donc venue, afin de prendre la mesure exacte du chemin parcouru.

Lorsque j’ai amorcé mon premier mandat, en 2006, Facebook n’existait pas, la crise des subprimes n’était pas encore survenue et la Chine était encore l’atelier du monde. Depuis, ce pays, qui compte parmi les plus grands « producteurs » de cerveaux et de connaissances de pointe de la planète, donne le ton à la quatrième révolution industrielle.

Si bien qu’aujourd’hui, on dénombre quelque 15 000 écoles de gestion à l’échelle internationale, alors qu’il en existait deux fois moins au moment de ma nomination. C’est dire à quel point la concurrence s’est intensifiée au cours de la dernière décennie, notamment en Asie et en Europe ! Et ce, sans parler de la mobilité des étudiants internationaux qui a aussi fortement augmenté. Ainsi, en peu de temps, le monde universitaire s’est transformé, ce qui nous a contraints à être constamment proactifs et novateurs pour nous démarquer.

Michel Patry

Face à cette concurrence nationale et internationale accrue, l’École a maintenu – voire relevé – ses normes d’admission, tout en enregistrant une croissance de 20 % de la fréquentation de ses programmes, preuve que les nombreuses innovations que nous avons introduites, telles le lancement du prestigieux EMBA McGill–HEC Montréal et celui de notre parcours bilingue au B.A.A., répondent véritablement aux besoins en constante évolution de la société.

J’aimerais aussi souligner nos avancées considérables en matière de formation à distance : les programmes hybrides et en ligne comptent désormais pour près du tiers de toutes les inscriptions aux programmes de certificat.

PARTENARIATS STRATÉGIQUES

Au chapitre de la recherche, nous connaissons des développements tout aussi majeurs avec la consolidation de pôles d’excellence dans plusieurs domaines – comme celui de la science des données – grâce, notamment, à la création de plusieurs instituts et centres de recherche (IVADO, Tech³Lab, Institut sur la retraite et l’épargne, etc.). Nous avons également bâti un écosystème de calibre mondial en entrepreneuriat et en innovation par le biais de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale | HEC Montréal, du CDL-Montréal, de NEXT AI, d’EntrePrism et de MOSAIC.

Plusieurs de ces initiatives ont été rendues possibles grâce aux dons faits à la Fondation HEC Montréal. La création de celle-ci, en 2009, marque un tournant décisif dans la place qu’occupe la philanthropie à HEC Montréal et permet d’espérer d’autres développements stratégiques. Les résultats à ce chapitre, il faut en convenir, sont impressionnants : la Fondation a permis de multiplier par quatre les dons annuels que reçoit l’École.

NOS INNOVATIONS, NOS CLASSEMENTS, LES TROIS PRESTIGIEUX AGRÉMENTS QUE L’ÉCOLE POSSÈDE ET LES NOMBREUX PRIX ET RECONNAISSANCES QUE SE MÉRITENT NOS PROFESSEURS CHAQUE ANNÉE RENFORCENT LA RÉPUTATION DE HEC MONTRÉAL, TANT AU QUÉBEC QU’À L’INTERNATIONAL.

Au cours des dernières années, nos activités à l’échelle mondiale ont pris de l’ampleur. Nous avons multiplié les occasions offertes à nos étudiants de vivre une expérience à l’étranger par le biais de notre important programme d’échanges et par la participation à des stages et des campus internationaux. Résultat : en 2017-2018, près d’un millier de nos étudiants ont vécu cette riche aventure !

L’internationalisation de l’École s’est aussi manifestée par la conclusion de nombreuses ententes de bi-diplomation – qui permettent à des étudiants de poursuivre leurs études à l’École et dans un autre établissement prestigieux et d’obtenir deux diplômes – et par la conclusion de nombreux partenariats avec des universités de premier rang à l’échelle mondiale, qu’il s’agisse de Bocconi University en Italie, d’ESCP Europe ou de Sciences Po en France, de l’Université de Melbourne en Australie, de Tsinghua University à Beijing ou… de l’Université de Toronto !

Nos innovations, nos classements, les trois prestigieux agréments que l’École possède et les nombreux prix et reconnaissances que se méritent nos professeurs chaque année renforcent la réputation de HEC Montréal, tant au Québec qu’à l’international.

TOUJOURS PLUS !

Enfin, la construction prochaine d’une troisième antenne de l’École au centre-ville de Montréal nous permettra d’écrire un nouveau chapitre de notre histoire. Alors que la concurrence internationale est plus féroce que jamais, les défis auxquels notre société et les organisations sont confrontées sont de plus en plus nombreux. Les enjeux de la transition énergétique et des changements démographiques, ceux des mutations de l’ordre économique mondial et de la responsabilité citoyenne des organisations, comme ceux liés à la révolution numérique soulèvent chaque jour de nouvelles questions auxquelles nous devrons répondre.

En tant qu’école de gestion, nous avons plus que jamais le devoir de nous dépasser, afin d’offrir à toutes les personnes qui se tournent vers nous pour parfaire leur formation ou pour améliorer leur compréhension de notre monde les meilleurs programmes et les recherches de pointe les plus pertinentes. ∙