Chaque année, la Fondation HEC Montréal peut compter sur des milliers de donateurs pour l’appuyer dans sa mission de soutien aux projets de l’École. Mais cette année, une campagne de financement toute spéciale s’est amorcée au début de novembre afin de marquer le retour de HEC Montréal au cœur du quartier des affaires de Montréal. Quelques précisions, histoire de faire battre votre cœur.

« Le slogan de la campagne – “Faire battre le cœur des affaires” – évoque l’aspect humain et émotionnel du projet, tout en rappelant que l’École est un leader incontournable du milieu des affaires, précise Mélanie Gagnon, directrice par intérim de la Fondation HEC Montréal. Par ce message, notre institution affirme qu’elle se donne plus que jamais comme mission de propulser la communauté d’affaires. »

Pour élaborer la stratégie de cette campagne et la développer, la Fondation a pu compter sur la collaboration de l’agence Havas Montréal et du Studio de design graphique de HEC Montréal.

UN RETOUR AUX SOURCES

Avec cette nouvelle antenne dont l’inauguration est prévue pour l’automne 2021, HEC Montréal veut se positionner stratégiquement au cœur du quartier des affaires, afin de répondre encore mieux aux besoins de formation des travailleurs et des employeurs du centre-ville, et de se rapprocher de ses partenaires institutionnels et corporatifs.

La construction de ce quatrième édifice marque d’ailleurs un jalon important dans l’histoire de HEC Montréal : après quelque 50 années d’absence, l’École fera un retour aux sources dans ce centre-ville qui l’a vue naître au square Viger, en 1907. Ce n’est donc pas d’hier que le cœur de HEC Montréal bat au rythme de la prospérité économique du Québec.

« Notre École a été créée par les gens d’affaires, pour les gens d’affaires, rappelle Mélanie Gagnon. Dès lors, elle a eu pour ambition de devenir un élément clé du développement économique et social du Québec, en misant sur l’excellence et l’innovation. Ce souci d’encore mieux servir cette communauté et d’être à l’écoute de ses besoins s’inscrit donc en ligne droite avec son retour au centre-ville de Montréal. »

L’AN DERNIER, 4 903 DONATEURS, DONT UNE GRANDE MAJORITÉ DE DIPLÔMÉS, ONT PERMIS À LA FONDATION D’APPUYER L’ÉCOLE DANS SES PROJETS.

Pour les diplômés, participer activement au financement de ce projet représente non seulement l’occasion de soutenir leur alma mater, mais aussi de se donner les moyens d’acquérir les compétences indispensables pour se positionner avantageusement sur l’échiquier de l’économie numérique et affronter cette vague de fond qui s’amène à une incroyable vitesse.

HEC Montréal compte donc renforcer son leadership et créer un sentiment mobilisateur fort auprès de ses diplômés, de ses partenaires, des gens d’affaires et de l’ensemble des donateurs et des amis de l’École. « Nous nous devions de créer une plus grande proximité avec les entreprises québécoises pour jouer pleinement notre rôle, poursuit Mélanie Gagnon. La forte adhésion à ce projet de nos diplômés, qui travaillent majoritairement au centre ville, illustre la puissance des liens qui unissent l’École et sa communauté. »

Bâtir au centre-ville pour faire battre le coeur des affaires

UN RÔLE STRATÉGIQUE

Diplômés et donateurs de l’École ont donc un rôle capital à jouer dans cette campagne. « Ils pourront y contribuer financièrement, mais surtout, mobiliser le milieu des affaires autour de ce projet », précise Mélanie Gagnon.

« L’accessibilité à une formation en gestion donnée en français, au centre-ville, constituera un atout supplémentaire pour les employés et les dirigeants d’entreprises dont certaines sont nées à HEC Montréal ou ont été lancées par des diplômés de l’École, souligne Guy Fréchette, président du conseil d’administration de la Fondation. Cette nouvelle antenne au centre-ville représente une étape importante dans la réalisation d’une vision fédératrice de l’enseignement supérieur. S’il y a une certitude à l’École, c’est qu’on aura constamment des projets inspirants et rassembleurs dans notre boîte à outils!

« De tout temps, nos diplômés ont représenté une force vitale dans la concrétisation des projets de l’École, ajoute-t-il. Plus que jamais, ils contribuent à améliorer le milieu de vie des étudiants. “L’union fait la force”, dit le proverbe. Et cette force nous donne les moyens d’accomplir collectivement des projets auxquels, seuls, nous ne pourrions que rêver. »

TOUS CONNECTÉS

Bâtir au centre-ville pour faire battre le cœur des diplômés : tel aurait aussi pu être le slogan de cette campagne. Les liens qui unissent HEC Montréal à ses anciens étudiants sont parmi les plus solides qui soient. Chaque jour, des diplômés communiquent avec leur alma mater pour prendre activement part aux avancées de l’École.

Grâce à cet engagement indéfectible et à ce continuum d’entraide qui permet aux membres de la communauté HEC Montréal de demeurer tous connectés, notre institution pourra plus que jamais former les bâtisseurs de demain et contribuer à notre essor économique. ∙

YANICK BLANCHARD

UN APPUI DE LA PREMIÈRE HEURE

« La formation reçue à HEC Montréal m’a permis de bâtir ma carrière sur des fondements solides, affirme Yanick Blanchard. C’est pourquoi j’ai décidé de soutenir l’École dans sa mission dès que j’ai pu. Appuyer le développement de cette nouvelle antenne, c’est contribuer à bâtir un nouvel écosystème dans lequel l’échange et le transfert de connaissances sont des priorités. Je suis fier que mon don serve à concrétiser ce projet d’envergure et aide la relève et les diplômés à devenir des gestionnaires d’exception. »

YANICK BLANCHARD

 B.A.A. 1998  Vice-président exécutif à la Banque Nationale
 Fait partie des premiers grands donateurs du projet d’édifice au centre-ville

Flèche droite blanche

CAMPAGNE EN COURS JUSQU’AU 30 NOVEMBRE !

Vous souhaitez contribuer à ce projet d’exception? Visitez coeurdesaffaires.hec.ca