Dire que la rentrée nous a tenus occupés à HEC Montréal relève de l’euphémisme. Notre École est active comme jamais. Nous n’avons qu’à penser aux célébrations entourant le 20e anniversaire de l’Édifice Côte-Sainte-Catherine, à la délégation issue de notre accélérateur qui s’est démarquée lors du Sommet des jeunes entrepreneurs du G20 en Chine et aux nombreux projets actuellement en incubation dont vous entendrez parler sous peu.

Tous ces efforts en valent le coup, car ils nous permettent, à titre d’école de gestion, de jouer notre véritable rôle : contribuer au développement économique de Montréal et, par ricochet, du Canada et de tous les pays où nos diplômés font une différence.

Et c’est bien ce que nous comptons faire, une « différence », grâce à cette importante subvention que le Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada nous a accordée en septembre dernier pour soutenir le développement de l’Institut de valorisation des données (IVADO). Fondé par HEC Montréal, Polytechnique Montréal et l’Université de Montréal, ce centre d’expertise, qui a pour ambition de propulser Montréal au rang de leader mondial de l’exploitation des données massives (big data), s’est vu attribuer une subvention de 93,6 millions de dollars, le plus important financement jamais obtenu par nos trois institutions.

Michel Patry

En plus de représenter une véritable reconnaissance de la force vive de notre université en science des données, cette importante subvention porte le budget global d’IVADO à 234,1 millions de dollars* et nous donne ainsi les moyens de nos ambitions : transformer les découvertes scientifiques en applications concrètes, en opportunités économiques et en avantages pour la société.

Il faut dire qu’en matière de potentiel, IVADO a plusieurs cordes à son arc. L’Institut regroupe sur le campus près de 900 scientifiques des données reconnus parmi les meilleurs sur la planète. HEC Montréal, Polytechnique Montréal et l’Université de Montréal comptent déjà plusieurs chercheurs réputés en recherche opérationnelle et en intelligence artificielle. Nos trois institutions investissent depuis des décennies dans ces domaines de pointe. En s’alliant, elles ont créé le plus important centre d’expertise en exploitation de données massives au pays.

CETTE SUBVENTION DE 93,6 M$ NOUS DONNE AUJOURD’HUI LES MOYENS DE CRÉER À MONTRÉAL UN VÉRITABLE PÔLE ÉCONOMIQUE D’OÙ ÉMERGERONT DE NOUVELLES ENTREPRISES, DE NOUVEAUX EMPLOIS ET DE NOUVELLES TECHNOLOGIES.

IVADO pourra aussi miser sur l’appui de 70 partenaires industriels et collaborateurs provenant tant de l’Amérique du Nord que de l’Europe. Plus spécifiquement, ces organisations se sont engagées à investir 110,4 millions de dollars dans le transfert de connaissances, la formation d’une main-d’œuvre qualifiée et le développement de nouvelles technologies qui répondent à leurs besoins spécifiques. Des efforts seront également consentis pour stimuler l’entrepreneuriat et la création d’entreprises. Quatre secteurs de recherche et d’applications seront privilégiés : Transport et logistique, Finances et commerce, Santé et recherche biomédicale et Énergie.

Plus spécifiquement, cette subvention permettra à HEC Montréal de se positionner à l’international en prenant le leadership en science des données, et ce, dans tous les domaines de la gestion.

Ce financement majeur n’est toutefois pas le fruit du hasard. Nous l’avons obtenu parce qu’IVADO bénéficie du plus important bassin de cerveaux en science des données au Canada et que les travaux de ces experts peuvent contribuer de façon significative au développement économique du pays. En clair, cette subvention nous donne aujourd’hui les moyens de créer à Montréal un véritable pôle économique d’où émergeront de nouvelles entreprises, de nouveaux emplois et de nouvelles technologies dont nous pourrons tirer profit.

Ainsi, en disposant d’un budget global de près d’un quart de milliard de dollars, IVADO a désormais en main toutes les cartes nécessaires non seulement pour insuffler une nouvelle dynamique économique à Montréal, mais aussi pour contribuer activement à la quatrième révolution industrielle.

(*) Budget global d’IVADO : 110,4 M$ de partenaires industriels; 93,6 M$ d’Apogée Canada; 30,1 M$ de HEC Montréal, Polytechnique Montréal et l’Université de Montréal.