La Fondation HEC Montréal a été fort occupée CETTE ANNÉE.

Au cours de quatre cérémonies de remise de bourses, plusieurs étudiants ont été récompensés pour l’excellence de leur dossier scolaire et leur engagement. De généreux donateurs, la Fondation et l’École ont octroyé au total plus de deux millions de dollars en bourses à plus de 800 étudiants au printemps dernier.
Pour la première fois, le Musée des beaux-arts de Montréal a accueilli l’assemblée générale annuelle de la Fondation. Les résultats de l’année 2014 ont été présentés aux donateurs à la Galerie des bronzes. Par la suite, un cocktail a été servi aux 45 invités, qui ont aussi eu droit à une visite guidée de l’exposition Merveilles et mirages de l’orientalisme.
Quarante gouverneurs de HEC Montréal se sont réunis lors d’une soirée reconnaissance qui s’est déroulée au Monument-National. Fait amusant, leur repas leur a été servi sur la scène du théâtre ! Rappelons que le Conseil des gouverneurs de HEC Montréal est composé de 87 leaders, des hommes et des femmes qui s’engagent à donner un montant d’au moins 100 000 dollars à l’École.

Assemblée générale annuelle de la Fondation HEC Montréal qui s’est tenue au Musée des beaux-arts de Montréal en mai dernier. Pierre Trottier, directeur, Affaires juridiques et secrétariat des instances, HEC Montréal, Michel Patry, directeur de HEC Montréal, Guy Fréchette, président du Conseil d’administration de la Fondation HEC Montréal, Pascal Duquette, directeur de la Fondation HEC Montréal et Annick Morin, directrice des opérations à la Fondation HEC Montréal.

Assemblée générale annuelle de la Fondation HEC Montréal qui s’est tenue au Musée des beaux-arts de Montréal en mai dernier. Pierre Trottier, directeur, Affaires juridiques et secrétariat des instances, HEC Montréal, Michel Patry, directeur de HEC Montréal, Guy Fréchette, président du Conseil d’administration de la Fondation HEC Montréal, Pascal Duquette, directeur de la Fondation HEC Montréal et Annick Morin, directrice des opérations à la Fondation HEC Montréal.

Anlap Vo-Dignard et Mirzet Kadric, membres du Club des 100 de HEC Montréal, lors de la soirée reconnaissance du Club Leadership.

Anlap Vo-Dignard et Mirzet Kadric, membres du Club des 100 de HEC Montréal, lors de la soirée reconnaissance du Club Leadership.

Fondation universitaire Piere Arbour

LA FONDATION UNIVERSITAIRE PIERRE ARBOUR APPUIE NOS ÉTUDIANTS

Depuis 2006, la Fondation universitaire Pierre Arbour a accordé 338 000 $ en bourses à 28 étudiants à la maîtrise et au doctorat qui ont besoin de soutien financier. Merci à ce partenaire de longue date !

(1) Boursiers de l’Association des diplômés de HEC Montréal : Nicolas Vilmin, Audray Langlois, Christine Franche, Virginie Sauvageau Francoeur, Jean-François Payette et Dominique Brossoit.
(2) Capucine Codron (Bourse Association des diplômés de HEC Montréal), Geneviève Rousseau (Bourse Jean-Louis Mercier), Constance Warsmann (Bourse Fondation HEC Montréal), Mathieu Antoine (Bourse de l’Association des diplômés de HEC Montréal) et Charlotte Leclerc (Bourse Jean-Louis Mercier).

Jean-François Marcoux, membre du Conseil des gouverneurs de HEC Montréal et et associé chez White Star Capital Canada, remet une bourse de 3 000 $ à Renaud Miniaou pour son projet d’entreprise Hotel4All.

Jean-François Marcoux, membre du Conseil des gouverneurs de HEC Montréal et et associé chez White Star Capital Canada, remet une bourse de 3 000 $ à Renaud Miniaou pour son projet d’entreprise Hotel4All.

Youri Létourneau-Langlois a reçu de Jean-Pierre Gagné, membre du Conseil des gouverneurs et président de Gestion Jean-Pierre Gagné, une bourse de 10 000 $ pour soutenir le développement de son entreprise Nosko, qui se spécialise dans la distribution de produits d’éclairage au DEL.

Youri Létourneau-Langlois a reçu de Jean-Pierre Gagné, membre du Conseil des gouverneurs et président de Gestion Jean-Pierre Gagné, une bourse de 10 000 $ pour soutenir le développement de son entreprise Nosko, qui se spécialise dans la distribution de produits d’éclairage au DEL.

Le Club Héritage de HEC Montréal en chiffres

Le Club Héritage est un programme de reconnaissance mis sur pied pour remercier ceux et celles qui, au moyen de dons planifiés, contribuent au développement de HEC Montréal.
LE CLUB COMPTE 127 DONATEURS MEMBRES.
  • L’âge des membres varie de 25 à 97 ans.
  • 56 % d’entre eux ont fait un don testamentaire.
  • 37 % ont choisi de faire un don d’assurance vie.
  • 7 % ont fait à la fois un don testamentaire et le don d’une police d’assurance vie.
LE B.A.-BA DES DONS PLANIFIÉS

Il est faux de croire que la philanthropie n’est qu’à la portée des bien nantis. Monsieur et Madame Tout-le-Monde peuvent se permettre de donner sans nuire à leur budget ou dilapider leur patrimoine. Comment ? En ayant recours aux dons planifiés.
« Ce n’est pas un type de don, mais plutôt une variété de stratégies à adopter pour donner. Il s’agit, en fait, d’une boîte à outils qui s’adapte à toutes les situations financières et à toutes les ambitions philanthropiques, explique Jocelyne Gonthier, directrice des dons majeurs et planifiés à la Fondation HEC Montréal.
Qui plus est, les avantages fiscaux sont significatifs. Autrement dit, le donateur peut réduire le coût de son don. » Formatrice reconnue en la matière, Jocelyne Gonthier a fait une présentation à une trentaine de planificateurs financiers, lors d’un événement organisé par la Fondation. Il existe différentes manières de faire un don planifié à la Fondation HEC Montréal.

Voici les trois principales :

Le legs testamentaire. Simple et accessible, le legs testamentaire peut prendre diverses formes. On peut léguer des biens, une somme d’argent, un pourcentage de ses actifs, etc.
Un reçu pour fins d’impôts est émis, ce qui donne droit à un crédit et permet de diminuer considérablement l’impôt payé au moment du décès. « Au final, ce type de don a souvent très peu d’incidence sur le patrimoine laissé aux autres héritiers, car une grande partie du don leur reviendra en crédits d’impôts », souligne Jocelyne Gonthier.
> Don d’une police d’assurance vie. On peut faire un don important à la Fondation HEC Montréal sans y laisser sa chemise, en souscrivant notamment une nouvelle police d’assurance vie ou en donnant une police d’assurance existante. La preuve en chiffres ? Prenons le don d’une assurance vie de 300 000 $ souscrite par un donateur et sa conjointe, tous deux âgés de 50 ans. Chaque année, pendant dix ans, la prime à payer est de 6 359 $. Pour cette somme, le donateur obtient un reçu lui procurant un crédit d’impôt annuel de 3 065 $. En calculant la déduction fiscale, il aura déboursé 32 940 $ au terme de la décennie, soit 11 % de la valeur totale de son don. Ingénieux, non ?
> Don de titres cotés en bourse. Ceux qui aiment investir à la bourse gagnent au change avec ce type de don.
« Quand on encaisse des actions pour soi-même ou que l’on vend des actions, on paie un impôt sur le gain en capital, explique Jocelyne Gonthier. Dans le cas du don de titres cotés en bourse, le gain n’est pas imposable. » Le donateur reçoit également un reçu pour fins d’impôts correspondant à la juste valeur marchande de ses titres le jour de leur réception par la Fondation.

Jocelyne Gonthier rappelle que donner à la Fondation est une belle façon d’exprimer l’importance que l’on accorde à l’éducation supérieure et de transmettre cette valeur à nos proches.
Un message qui n’a pas de prix !

Flèche droite blanche

EN SAVOIR PLUS

Sur les dons planifiés